ALC in english
       Sites associés
50 000 appels au 115 
11 000 personnes             soutenues
800 places                         d'hébergement
3 000 personnes               hébergées

RÉSERVÉ
 
 
 
Nos pôles et services  
 

La multiplication des services d'ALC, une vingtaine actuellement, indispensable pour répondre à la montée des besoins, a amené le Conseil d'Administration à les regrouper en pôles, chacun sous la responsabilité d'un directeur. Le dialogue permanent avec les financeurs, Etat et Conseil Général notamment, a imposé et imposera des adaptations organisationnelles pour maintenir la qualité des réponses apportées aux personnes exclues ou en risque d'exclusion.


en voir +

 
  Accompagnement de l'auto réhabilitation accompagnée  
 

Public concerné

Dignostic

Finalité

Objectifs généraux

Objectif Opérationnel

Contenu

Calendrier prévisionnel d'intervention

 
 

PUBLIC CONCERNE

Majoritairement et depuis sa création, l’association ALC accueille des familles en situation de grande précarité et leur propose une mise à l’abri ou un hébergement assortit d’un accompagnement.

Publics :

3 pôles de l’association ALC, sont partenaires de ce projet d’auto réhabilitation accompagnée.

Ce qui représente104 familles accueillies sur les 3 pôles :

Le pôle Urgence Insertion Parentalité - 56 familles / Le pôle Protection de l’Enfance et Parentalité (28 familles - femmes mono parental (enfant de- 3 ans) / Le pôle Prévention Hébergement Insertion (10 familles)

Partenaires mobiliser ou à mobiliser: ALC / COMPAGNON BATISSEUR / CAF / PRIMMS/ BAILLEURS SOCIAUX (A DEFINIR), CCAS de Nice.

DIAGNOSTIC

Les constats : Si les missions principales de nos établissements est « d’assurer l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement et l’insertion sociale et professionnelle de familles  ou personnes isolées connaissant d’importantes difficultés économiques, familiales, de logement, de santé et/ou d’insertion », la réflexion au sein des équipes pluri professionnelles doit permettre la réalisation de projets collectifs afin d’améliorer l’existant et d’innover de nouvelles pratiques à partir d’un constat partagé.

Les équipes en charge de ces missions observent régulièrement des difficultés d’un bon nombre de famille à investir et entretenir leur logement du fait en partie de la précarisation de ces familles.  Ces difficultés peuvent perdurer une fois le relogement acquis malgré le travail intensif de nos équipes pour permettre une insertion par le logement. De plus, nous observons que les procédures mises en place dans notre département pour favoriser la sortie des centres d’hébergements et le relogement des familles, ne permet pas une réelle appropriation des démarches relatives à la recherche d’un logement, et à son investissement.  Ne pouvant réellement agir sur l’offre de logement, il est nécessaire de donner un sens nouveau à la démarche « d’habiter », de favoriser le pouvoir d’agir des familles en valorisant d’avantages leur compétence, et en les impliquant dans une démarche active visant à favoriser le « faire avec », et à diminuer « le faire pour ».

Pour apporter des réponses complémentaires nous souhaitons développer des actions qui ont un double objectif : viser non seulement l’amélioration des conditions d’habitat avec la participation du ménage, mais aussi à mettre le ménage sur la voie d’une meilleure insertion sociale en accompagnant les familles dans une démarche impliquée et non attentiste. Il s’agit par la même de dépasser les approches individuelles stigmatisantes de la précarité et d’élargir nos actions en accompagnant le désir d’autonomie des familles, en valorisant la capacité d’agir et l’échange de savoir-faire.

FINALITE

Le projet consiste à initier et développer des actions d’amélioration du logement en y associant les occupants hébergés et/ou locataires pour améliorer le confort et contribuer au lien social en faisant avec. C’est donc un vrai changement de pratique qui s’impose et que ce projet a pour ambition d’apporter. 

OBJECTIFS GENERAUX

- Accompagner l’acquisition et la mise en valeur des compétences dans le champ du faire soi-même.

- Créer des convergences entre deux dynamiques : l’accompagnement social qui est au coeur de nos métiers et l’accompagnement technique.

OBJECTIFS OPERATIONNEL

 Pour atteindre ces objectifs généraux 4 axes sont définis

 Action 1 : L’atelier de bricolage pour apprendre des techniques de rénovation et répondre aux besoins du quotidien

Action 2 : Des espaces partagés de projets – chaque site partenaire du projet définira un projet collectif (rénovation d’un espace partagé, création d’un lieu pour enfant, aménagement d’une bibliothèque, d’un espace de vie, d’un espace extérieur…).

Action 3 : Les projets menés par les acteurs, comme opportunité pour valoriser les compétences de type : accompagnement à l’auto réhabilitation, décoration intérieure, sécurisation des lieux, travaux énergétiques…

Axe 4 : Cet axe regroupe des objectifs que l’on retrouvera dans chacune de nos actions : lutte contre la précarité économique, lutte contre l’isolement, amélioration de l’espace de vie, potentialiser les liens et les dynamiques avec le quartier…mise en place d’action collective, partage d’expériences…

CONTENU

1 - Proposer et animer des ateliers collectifs « Rénov’Logement » en amont du relogement  Il sera  proposé aux personnes accompagnées par nos structures des ateliers collectifs , animés par un éducateur technique, une TISF et un travailleur social, basés d’une part sur les apprentissages techniques permettant l’acquisition de savoir-faire (peinture, pose de carrelage, petits travaux de plomberie, de maçonnerie, etc.) et d’autre part l’apprentissage technique d’aménagement du logement et son utilisation rationnelle (réduction et économie des charges énergétiques,  en partenariat avec PIMMS).

Des ateliers thématiques de sensibilisation autour de l’habitat seront également conduits régulièrement au sein des structures d’hébergement : droits et devoirs des locataires, entretien du logement, repérage des quartiers fléchés pour le relogement, informations et échanges autour de l’habitat selon les thèmes choisis par les usagers et/ou repérés par les équipes éducatives.

2 – Mobiliser et mettre en œuvre les projets d’auto-réhabilitation accompagnée

Si les ateliers collectifs pourront concerner tous les publics accueillis afin de favoriser une dynamique globale, les chantiers d’auto réhabilitation concerneront plus spécifiquement les familles dans une démarche de relogement. Une fois l’attribution du logement, le future locataire repéré et orienté sur la base de l’adhésion de la famille au processus, sera associé aux informations et échanges avec le bailleur pour identifier ensemble les travaux nécessaires et/ou souhaités par la famille. Un contrat de participation sera élaboré afin de définir les, travaux à réalisés et le soutien nécessaire durant leur réalisation. Un travail de régulation entre le bailleur et le futur locataire pourra s’exercer en fonction de la situation afin de déterminer les travaux qui seront réalisés par le locataire et éventuellement ceux qui incombent aux bailleurs, pour de meilleures relations futures.

Un accompagnement technique et social sera proposé à toutes les familles concernées afin de faciliter l’implication dans la réalisation des travaux locatifs.  Les chantiers seront utilisés comme support à l’apprentissage d’un savoir-faire : enduit, cloisonnage, carrelage, peinture, pose de revêtements muraux, etc. Il sera aussi l’occasion de développer un axe « solidarité » autour des travaux de réhabilitation favorisant ainsi la transmission de savoir-faire à partir des compétences acquises lors des ateliers collectifs et lors des chantiers.

3 - Développer à travers les différentes actions du projet des mesures accompagnement à l’insertion sociale par le logement à travers différentes étapes 

- Elaboration d’un diagnostic individualisé ayant pour objectif de flécher les ménages éligibles à ce dispositif

- Elaborer un projet progressif personnalisé d’accès au logement,

- Soutenir les ménages à la gestion de leur situation administrative et de leur budget,

- Inscrire le ménage relogé dans son nouvel environnement

CALENDRIER PREVISIONNEL D’INTERVENTION

4 mois : mise en place des ateliers collectifs

8 mois : Poursuite des ateliers collectifs / réalisation des chantiers participatifs et ARA dans le cadre du relogement

1 phase : de septembre à décembre 2018

- Elaboration de support de communication et d’information à destination des participants et des partenaires.

- Mise en place de l’axe 1 :  Atelier collectif à raison d’une fois tous les 15 jours

- Définition des projets participatifs sur chacun des sites partenaires.

2ème phase : de janvier à septembre 2019

- Axe 1 :  poursuite des ateliers collectifs à raison d’une fois tous les 15 jours

- Axe 2 :  Janvier / Février :  démarrage des projets collectif sur les différents sites – Chantiers participatifs

- Axe3 : Action d’auto réhabilitation accompagnée pour les familles relogées

De Septembre 2018 à septembre 2019

 - Axe 4 : proposer des temps d’information et d’échanges autour de thématique proposées par les équipes et les participants économie d’énergie, droits et devoirs des locataires, rôle des bailleurs, dispositifs d’accompagnements existants, rôle de de la CAF, parentalité, implication dans le quartier…)

- Valorisation de l’action par la création d’un support audiovisuel. Nous souhaitons également à travers les ateliers et les chantiers développer des tutoriels qui pourront service de support à la réalisation de certains travaux. 

Compte rendu d'atelier

Quelques photos

 
   

·  115

 

·  Ac.Sé

 

·  E&S 06

 

·  ADS

 

·  Les Lucioles 

   
       Organigramme
       Associations affiliées
       Soutenez-nous
 
   Google+